Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

Attention baby blues

 

Bébé est là, vous êtes aux anges, et pourtant vous pleurez pour un rien. Tout vous paraît insurmontable, votre gorge est nouée… c'est le fameux baby blues. Ne soyez pas inquiète, ce syndrome qui touche la majorité des jeunes mamans ne dure généralement que quelques jours.

 

 

Passée la joie de la naissance, quelques troubles psychologiques peuvent apparaître, environ 3 jours après. On appelle ce bouleversement le plus souvent le baby blues, or, quand ces troubles persistent, on parle alors de Dépression de Post Partum. Elle touche un peu plus de 30 à 80 % des mères et se manifeste par :

- une humeur dépressive, se sentir triste, désespérée ou vide,
- un manque d'intérêt pour les choses de la vie courante
- un changement de l'appétit et du poids (habituellement une baisse mais parfois le contraire);
- des troubles du sommeil
- une fatigue extrême ou perte d'énergie;
- un sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive
- des idées suicidaires, des pensées morbides contre soi ou contre l'enfant


Si, au bout d'une quinzaine de jours, vous vous sentez toujours aussi mal, parlez-en à votre médecin. La plupart des cas se résorbent au bout de deux mois sans traitement médical. Mais dans les cas les plus graves il arrive qu’une véritable dépression post-partum s’installe et que la jeune mère mette son enfant en danger. Cela reste, heureusement, rare.

Pour aider les mamans en difficultés, il existe plusieurs soutiens possibles :

- les médecins, les psychologues, les Centres Médico Psychologiques, les PMI
- divers sites internets ou numéros notamment :

http://www.maman-blues.org/ Le site consacré à la Difficulté Maternelle
http://alloparentsbebe.org/site/ ou au 0 800 003 456
http://www.epe-idf.com/

Association Maman-Blues
47, rue Balard
75015 Paris


L'essentiel est de ne pas rester seule face à la difficulté et de rompre le tabou afin d'en parler...

Certaines d'entre vous sont sûrement passées par cet état. N'hésitez pas à venir nous faire part des réseaux que vous avez utilisés pour vous en sortir, sans forcément rentrer dans les détails de votre histoire, afin d'aider les mamans en difficulté.  

Avatar
Votre réaction ...


Connectez-vous avec
ou inscrivez-vous

Soyez la première à commenter.