Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

Comment bien choisir sa maternité !

Ou accoucher le jour J !

Lorsque vous décidez qu'il est temps pour vous de fonder une famille, savoir où vous donnerez naissance à votre enfant est important !

De nombreuses futures mamans choisissent leur maternité sur des critères variés. Leur choix ne se porte pas toujours sur la maternité la plus proche, mais davantage sur celle avec la meilleure la qualité d'accueil du personnel et des services de maternité.

Le choix de sa maternité est une décision importante, car il influe sur le suivi de la grossesse et la façon de vivre son accouchement.

Plusieurs paramètres peuvent entrer en ligne de compte lorsqu'il s'agit de choisir sa maternité. Quels sont les bons réflexes à avoir ?

Maternité de type 1, 2 ou 3 : à chaque niveau sa spécificité !

Les maternités de niveau 1 accueillent les grossesses “normales”, celles qui ne semblent pas présenter de risque particulier. 

Les maternités de niveau 2 sont dotées d’un service de médecine néonatale ou de soins intensifs néonatals, soit sur place, soit à proximité. Grâce à cette particularité, elles sont à même d’assurer le suivi et l’accouchement d’une grossesse normale lorsque la future maman le désire, mais également de prendre en charge des grossesses plus compliquées (en cas de diabete gestationnel ou d’hypertension par exemple). Elles peuvent surtout accueillir des bébés prématurés de 33 semaines et plus nécessitant des soins, mais pas de prise en charge lourde sur le plan respiratoire. 

Les maternités de niveau 3 disposent d’une unité individualisée de soins intensifs ou d’un service de réanimation pédiatrique et maternelle. Elles sont spécialement habilitées à suivre les grossesses à risque (hypertension sévère, grossesse multiple…) et accueillir les prématurés de moins de 32 semaines. Des bébés qui auront besoin d’une surveillance intensive, voire de soins lourds, de type réanimation. Ces maternités sont en réseau avec les établissements de niveau 1 et 2 et leur apportent une aide au moment de prendre une décision importante. Elles peuvent cependant accueillir toute future maman qui le désire, même si sa grossesse se déroule normalement, notamment si elle habite à proximité.

Par ailleurs, dans toutes les régions, les différents types de maternité fonctionnent en réseau pour optimiser la qualité des soins offerts aux futures mamans et aux bébés. 

Analyser ses désirs pour mieux choisir une maternité !

Lorsque tout se présente bien, c’est vous de réfléchir tranquillement avant de choisir une maternité plutôt qu’une autre. La première démarche consiste à bien identifier ses besoins et ses attentes. C’est indispensable pour se décider en toute connaissance de cause. N’oubliez pas que d’un établissement à l’autre, beaucoup de choses diffèrent.

Certaines maternités sont connues pour avoir une approche plus médicalisée. Et même si vous n’y séjournez que peu de temps, ce séjour est une étape très importante de votre vie de mère. Plus la maternité sera adaptée à vos besoins profonds, mieux vous vivrez votre accouchement et ses suites. 

Définir quel type d’accouchement on souhaite !

Dans la plupart des maternités, on propose un accouchement assez “standard” qui consiste, schématiquement, à vous examiner quand vous arrivez, vous serez alors placés sous monitoring et poser la péridurale quand vous le demanderez. Puis au moment où votre petit bout décide de pointer le bout de son nez, soit le gynécologue ou alors la sage-femme vous aideront à mettre votre enfant au monde. Bien sûr ils seront assistés.

Quand s'inscrire à la maternité !

Si vous ne suivez pas votre gynécologue habituel, mieux vaut s'y prendre au premier trimestre, surtout dans les grandes villes et encore plus dans les cliniques alternatives.

La maternité public ou privée !

On a souvent des idées reçues sur l'hôpital et la clinique, certaines femmes souhaiterons l'une plutôt que l'autre.

Première différence : vous ne serez pas accouchée par le même professionnel de santé dans les deux établissements. A l'hôpital, l'accouchement se fait en présence d'une sage-femme (sauf complications) alors que dans une maternité privée, c'est un gynécologue-obstétricien qui s'en charge. Côté tarifs, il faut savoir que dans le privé, les frais sont globalement plus élevés qu'à l'hôpital public. De fait, les médecins pratiquent parfois des dépassements d'honoraires à votre charge.

Côtés pratique et confort, il est vrai qu'il est généralement plus facile d'obtenir une chambre individuelle dans les maternités privées. Enfin, les très grosses maternités publiques, qui gèrent un nombre élevé d'accouchements à l'année, ont parfois un peu moins de temps et moins de personnel disponible pour accompagner la future maman.

Par ailleurs, ce qui distingue les maternités publiques, c'est aussi que les praticiens qui y travaillent sont des salariés de l'établissement hospitalier alors que dans les établissements privés, les médecins sont des médecins libéraux payés en honoraires. 

Qui va m’accoucher :

Tout dépend de l'établissement que vous choisissez.

Dans le privé, vous serez accouchée par le gynécologue obstétricien de garde au moment de l'accouchement. Autrement dit, ça ne sera pas forcément le médecin qui vous a suivie tout au long de votre grossesse qui s'occupera de votre accouchement, contrairement à ce que pense parfois les futures mamans.

Dans le public, vous serez accouchée par une sage-femme, même si un obstétricien de garde sera toujours là pour prendre le relais en cas de complication (césarienne par exemple). Cela peut être une sage-femme que vous connaissez parce qu'elle vous a suivie lors des consultations ou des cours de préparation à l'accouchement. Cependant, là encore, il se peut qu'elle ne soit pas de garde le jour J et qu'une autre sage-femme vous assiste.

Dans tous les cas pas de panique tout le personnel que vous allez rencontrer a été formé pour que votre accouchement se passe dans les meilleures conditions !

 

Avatar
Votre réaction ...


Connectez-vous avec
ou inscrivez-vous

Soyez la première à commenter.