Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

4e trimestre de grossesse qu'est ce que c'est !

4e trimestre de grossesse qu'est ce que c'est !

Il ne faudrait pas trois, mais quatre trimestres pour pleinement mettre au monde un enfant, tant au niveau physique que psychologique. C’est ce qu’on appelle le concept du ‘continuum’. Le point sur tout ce que comprend le 4e trimestre de grossesse.

Le continuum est une période encore trop souvent méconnue ! Ce quatrième trimestre postnatal, doit pourtant être pris en considération aussi bien pour le bébé que pour la maman. Car à la naissance, la symbiose entre les deux êtres demeure, encore pour un temps. Proximité physique et psychique, période de retransformation du corps de la femme... Voici tout ce que vous devez savoir sur ce trimestre particulier, où tout est chamboulé.

Jean Liedloff, est une auteur américaine, connue pour son livre de 1975 Le Concept du continuum: A la recheche du bonheur perdu, est l’une des premières à évoquer ce quatrième trimestre de grossesse, en 1975. Dans son essai, Le Concept de continuum.

Au cours d'une expédition de recherche de diamant  dans la forêt du Venezuela , elle entre en contact avec un peuple autochtone, les Yecuana. Elle est peu à peu fascinée par la vie des Yecuana, et décide de revenir au Venezuela pour vivre avec eux. Elle a écrit son unique livre, The Continuum Concept, afin d'essayer de décrire le mode de vie des Yecuana, en particulier leur façon d'éduquer leurs enfants.

Beaucoup de femmes voient l’accouchement comme une énorme changement ; la suite baigne dans le flou. Or, les grands changements de vie arrivent après l’accouchement. Le choc de la réalité, le quotidien avec un bébé a de quoi dérouter. Les nouvelles mères savent généralement peu de chose sur l’adaptation physiologique et émotionnelle avec bébé.

Comment gérer le changement:

La principale justification est qu'un nourrisson qui passe neuf mois au contact permanent avec sa mère ne peut être enlevé du jour au lendemain de sa présence. Au lieu d'isoler l'enfant dans une chambre à part dans un lit sans vie, l'auteur propose de le laisser partager la vie de la mère tant qu'il le réclame. En effet, selon l'auteur, lorsqu'il apparaît au monde, l'enfant a besoin d'être rassuré sur sa propre existence et sur l'amour qu'il reçoit. Alors qu'il ne peut conceptualiser ce besoin, l'enfant ressent l'absolue nécessité d'être entouré à chaque instant comme il le fut dans le ventre de sa mère. L'auteur conseille que l'enfant soit ainsi constamment porté par la mère pour découvrir le monde à travers elle. Peu à peu, l'enfant appréhende ainsi ce qui l'entoure en toute sécurité. Lorsqu'il sera assez confiant en ses capacités, il quittera de lui-même sa mère pour explorer son environnement. Néanmoins à chaque instant, il sait qu'il pourra revenir vers sa mère s'il en ressent le besoin.

Trouver ses marques, écouter ses besoins et ceux de son bébé, ne pas se laisser désorienter ou culpabiliser par la pression sociale. Tel est l’objectif de cette période post-partum afin de trouver un nouvel équilibre.

Même si cette notion d’adaptation est encore trop peu prise en compte, de nombreux professionnels de santé (sages-femmes et thérapeutes) aident à présent à la préparation d’un trimestre supplémentaire, dès l’accouchement.

Car ce besoin de fusion intense entre la mère et l’enfant, lors des trois premiers mois de vie du bébé, est bien réel.

Pour celles qui souhaitent retrouver cette sensation d’union, il est tout simplement conseillé de suivre son instinct, quasi mammifère, de materner son nouveau-né : allaitement à la demande, cododo, portage en écharpe, peau à peau… Toutes ces pratiques permettent de prendre en considération les besoins de la maman et du bébé, selon leur propre ressenti.

Quelques conseils pour vivre ce 4e trimestre sereinement :

- Consacrez-vous à votre bébé. Déléguez le plus possible les courses, la préparation des repas, les allers-retours à l'école pour les aînés, au papa et à la famille, etc.
- Profitez du congé maternité pour vivre au rythme du bébé. Reposez-vous, faites des siestes quand il dort. Osez demander de l'aide si vous vous sentez fatiguée ou bouleversée émotionnellement.
- Ne laissez pas les idées noires vous envahir, au risque de laisser le burn out maternel s’installer.

Vous l'aurez compris le mot d'ordre est de suivre son instinct pour vivre sereinement l'après.

 #grossesse #maternité #baby #bébé

Avatar
Votre réaction ...


Connectez-vous avec
ou inscrivez-vous

Soyez la première à commenter.