Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

L’oedème de la femme enceinte

L’oedème de la femme enceinte.

Durant la grossesse, en particulier au cours du dernier trimestre, près de la moitié des femmes enceintes et en bonne santé vont subir le désagrément de l’enflure de certaines parties de leur corps.

Cette condition, appelée œdème, est dans la majorité des cas sans gravité. Elle touche particulièrement les pieds, les jambes et parfois le visage et les mains. Du liquide s’accumule progressivement dans le corps de la femme, au cours des différents trimestres, pour des raisons liées aux changements physiologiques de la grossesse. 

Les glandes surrénales de la femme enceinte produisent en plus grande quantité l’aldostérone et le cortisol qui sont les hormones responsables de la retenu (rétention) de l’eau. Le phénomène de rétention serait en partie relié aux besoins de la production de liquide amniotique qui sert à la nutrition et la protection du fœtus et il peut également modifier l’équilibre hydrique du métabolisme de l’organisme et être en lien avec la formation de l’œdème.

Paralèllement à l’augmentation de l’eau, la quantité de sang dans le corps de la femme tout au long de la grossesse pourra presque doubler pour subvenir aux besoins du développement du fœtus.

La progestérone, une hormone sécrétée par la femme enceinte, entraine une dilatation des vaisseaux sanguins qui va rendre la circulation vasculaire moins efficace.

il est essentiellement dû à : 

  • La compression veino-lymphatique par le bébé,

  • Un retour veineux moins efficace ou plus feignant durant la grossesse,

  • La rétention d'eau et de sels (favorisée par les hormones de la grossesse).

Les œdèmes : c'est quoi et comment les reconnaître ?

L’odème est un problème lié à la rétention d’eau, c’est-à-dire que le corps retient trop de « liquide » sans qu’aucune anomalie ou distension des vaisseaux sanguins ne soient présentes.  Cette affectation, pour certaines femmes, peut être accompagnée de douleurs ou d’engourdissements.

Il s'agit de gonflements qui se développent surtout au niveau de la cheville mais aussi au-dessus du pied, parfois au niveau des mains et même au visage. Les parties du corps concernées enflent et paraissent alors tendues. 

En cas d’œdèmes, vous pouvez aussi avoir :

  • Des impatiences (sensations de fourmillements, d'engourdissements ou de picotements) dans les jambes.

  • Des petits vaisseaux rouges et dilatés sur les jambes.

Les œdèmes surviennent souvent en fin de journée, et sont amplifiés par la chaleur.

Comment soulager les œdèmes pendant la grossesse ?

Il n'y a pas de remède miracle, mais certains petits moyens peuvent les soulager. Effectuez les gestes suivants pour prévenir ou limiter les œdèmes :

1. Boire beaucoup.

Tisanes, thé et eau (aromatisée) à volonté ! Boire un petit peu toute la journée (au moins 1.5 L d'eau) booste la circulation de l'eau stagnante dans l'organisme et favorise le drainage nécessaire à l'évacuation de l'eau (mais aussi des toxines). L'hydratation limite aussi le risque d'infections urinaires.

2. Réduire le sel.

C'est bien connu, le sel est l'ami de la rétention d'eau. S'il est un minéral important pendant la grossesse, notamment pour prévenir les baisses de tension au début, il doit être consommé avec parcimonie : stop aux plats industriels trop salés et peu sains, les eaux gazeuses, les fromages, les pains et biscuits apéritifs riches en sel.

3. Miser sur les fruits et les légumes.

Les adeptes des plats cuisinés et des pizzas sont prévenus : il est conseillé de réviser son alimentation pour mettre les bouchées doubles sur les fruits et légumes. Ils sont gorgés en eau, en vitamines et en minéraux, bénéfiques au bébé et à la mère.

4. Porter des bas de contention.

Remède de grand-mère souvent prescrit pendant la grossesse chez les femmes sujettes à la rétention d'eau, les bas soulagent les jambes lourdes et stimulent la circulation.

5. Surélever le bas de son lit. 

Surélever ses jambes en position allongée ou assise favorise la circulation. La nuit, il peut être judicieux de surélever son matelas.

6. Eviter la position debout trop longtemps. 

Rester debout trop longtemps, surtout quand il fait chaud aggrave la rétention d'eau.

7. Ne pas porter de vêtements trop serrés. 

Pendant la grossesse, les vêtements amples et plus confortables sont plus adaptés. Les pantalons ou chaussettes trop serrées compriment et entravent la circulation sanguine.

8. Une douche froide sur vos jambes.

Une douche tiède terminée par un jet d'eau froide devant et derrière les jambes en insistant dans le creux des articulations pendant 30 secondes allège la sensation de lourdeur et stimule le retour veineux. Les timorées de la douche écossaise doivent dans tous les cas éviter l'eau trop chaude qui dilate les vaisseaux sanguins.

9. Surveiller son poids. 

Une prise de poids trop importante pendant la grossesse est associée au développement d'oedèmes.

10. Un peu de sport.

En accord avec votre professionnel de santé, une activité physique peut faire diminuer vos oedèmes, de la marche ou alors la natation un bon compromis pour vous soulager.

 

 

Avatar
Votre réaction ...


Connectez-vous avec
ou inscrivez-vous

Soyez la première à commenter.