Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

Les nausées durant la grossesse

Les nausées durant la grossesse.

Des hauts le cœur le matin à jeun, des envies de vomir après un repas ou suite à une odeur désagréable...

Quelle que soit leur forme, les nausées de grossesse ont une origine commune : le bouleversement hormonale...

Les nausées et les vomissements sont fréquents au cours du premier trimestre de la grossesse et peuvent rapidement diminuer les joies liées au premier trimestre. Environ 50 % des futures mères en souffriront. Bien qu’on parle parfois de nausées matinales, ces malaises peuvent être présents à n’importe quel moment de la journée.

Habituellement, les nausées et les vomissements sont sans danger pour la mère et le bébé. Dans certains cas, les nausées et les vomissements peuvent toutefois diminuer la qualité de vie de la femme enceinte.

Dans de rares cas, cet inconfort pourrait persister jusqu’à l’accouchement. Mais pas de panique cet inconfort est gérable si cela n'entraîne pas de complication, mais en cas de doute il ne faut pas hésiter a en parler à votre professionnel de santé.

Même si vous avez des difficultés à vous nourrir et ne prenez pas de poids, voire perdez un ou deux kilos, votre bébé ne risque rien.

Les causes:

L’effet de cette tornade hormonale affecte notamment l’estomac : il se contracte sous l’impulsion hormonale, ce qui explique que les nausées sont calmées dès qu’on mange un peu.  Elles sont aggravées par la carence en vitamine B6 et par l’hypoglycémie. Les nausées apparaissent le matin car le taux de glycémie est bas. Souvent, elles s'accompagnent d'une sensation de vertige.

La fatigue et les facteurs émotionnels pourraient aussi être en cause. Les femmes enceintes qui attendent des jumeaux ou plus y seraient plus sensibles.

De plus, les femmes qui ont eu dans leur famille des femmes ayant souffert de nausées pendant la grossesse serait plus encline à avoir des nausées.

Différents stades:

Il y a des nausées de stade 1,qui écœurent un peu au petit déjeuner et empêchent de boire un café et passent après la douche.

Il y a les nausées de stade 2, qui empêchent de se lever de son lit sans avoir bu de l’eau gazeuse citronnée, grignoté une biscotte.

Il y a les nausées de stade 3, bien affreuses, qui ne vous lâchent pas une seconde, voir même jusqu'à l'accouchement.

Comment soulager les nausées:

-/ Un estomac vide favorise les nausées. Ne posez pas le pied à terre avant d’avoir grignoté une biscotte ou du pain grillé.

-/ Manger peu et souvent, tel devrait être votre credo anti-nausées. L’idéal est de faire cinq mini repas par jour, voire plus si nécessaire, afin de ne rester ni à jeun, ni l’estomac trop rempli.

-/ Evitez les aliments dont l’odeur et la vue vous dérangent. Le plaisir des sens est essentiel pour que l’appétit et l’envie de manger demeurent ! Ne vous forcez pas à absorber ce qui vous déplaît sous prétexte que c’est bon pour votre bébé. 

-/ Evitez les plats lourds, gras ou épicés . Préférez les aliments neutres, au goût peu prononcé, qui sont naturellement anti-nausées : purées, viandes grillées, poissons pochés, légumes cuits, fruits.

-/ Les odeurs fortes sont un facteur déclenchant des nausées. Si vous avez du mal à les supporter, fuyez les sillages de parfum, la fumée de cigarette, les odeurs de cuisine et les fumets des plats ! 

-/ Les nausées tendent à redoubler avec le stress, la fatigue et le manque de sommeil. Alors, n’en faites pas trop ! Vivre au ralenti pendant les quelques semaines où elles vous assaillent est un bon remède anti-nausées.

-/ Les medecines douces, l’homeopathie est efficace et sans danger pour le bébé. Consultez un médecin. Quant à l’ostéopathie et à l’acupuncture, elles peuvent aussi vous soulager.

Quand faut il s'inquieter:

Il peut arriver que des nausées et des vomissements qui se prolongent provoquent un amaigrissement important, pouvant mener à une déshydratation de la future maman. Elle est alors hospitalisée et reçoit des médicaments antivomitifs en perfusion avant d’être réalimentée progressivement. Par ailleurs, si des nausées accompagnées de vomissements apparaissent au deuxième ou au troisième trimestre, la future mère doit en parler à son médecin.

 

 

Avatar
Votre réaction ...


Connectez-vous avec
ou inscrivez-vous

Soyez la première à commenter.