Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

Prévention de bébé

Tous les parents de jeunes enfants sont d'accord sur le principe. Mais, concrètement, comment s'y prendre ?

Dès le mois de septembre, nos petits se retrouvent en collectivité, soit à l’école primaire ou maternelle, voir même le collège, soit en crèche ou chez la nounou.

Il suffit que quelques virus, même bénins, passent par là et tout notre petit monde se transmet allègrement rhumes, angines, bronchites ou otites.

Rien de grave, bien sûr ! Sauf que l'automne à peine commencé, nos enfants sont déjà fatigués et grognons... sans parler des galères lorsqu'il faut s'absenter du travail, emmener notre petit malade chez le pédiatre et trouver une solution pour le faire garder à la maison. Pas de panique, on peut limiter les dégâts en boostant leur système immunitaire.

Mais comment faire pour renforcer au mieux les défenses immunitaires de votre enfant avec des moyens naturels, afin de passer la période délicate de la saison froide… Et s’il vaut mieux prévenir que guérir, quelles sont les meilleures solutions pour prendre soin de votre bout de chou lorsqu’il n’a pas coupé au virus de passage ?

Voici quelques règles à respecter :

-/Les grands basiques indispensables en période d’épidémies… L’hygiène ! Les germes se trouvent partout où les petites mains se promènent, donc le premier réflexe est de bien les nettoyer, le plus souvent possible dans la journée. Veillez à vous laver les mains à l’eau et au savon pendant trente secondes chaque fois que vous vous occupez de votre bébé… mais aussi en sortant des toilettes. Un geste simple qui suffit à le protéger des germes responsables de la gastro ou de la bronchiolite par exemple…

-/ Pensez à bien aérer sa chambre, une bonne demi-heure tous les matins, pour assainir l’atmosphère. Ne la surchauffez pas : 18 ou 19 °C, c’est amplement suffisant.

-/ Le sommeil : rien de plus délétère pour l’organisme que le manque de repos. Les jours raccourcissent, signal d’hibernation pour certains animaux… N’hésitez pas à faire de même ! De plus nos défenses immunitaires se renforcent principalement durant notre sommeil. Lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent, nous récupérons physiquement et psychiquement,

-/ Pensez à lui laver le nez régulièrement, lors qu’il est encombré, avec du sérum physiologique. Un geste encore une fois très simple mais qui permet réellement d’éviter qu’un petit rhume de rien du tout évolue vers une inflammation ou une surinfection…

-/ Rien ne vaut une alimentation diversifiée pour doper le système immunitaire. Parmi les nutriments qui participent à son bon fonctionnement : le fer, dans la viande, rouge surtout, et dans les laits 1er et 2e âges et de croissance, ainsi que les vitamines, en particulier la C. Quand un enfant manque de fer et de vitamine C, il est pâle, toujours fatigué et enrhumé, prêt à attraper « tous les virus qui traînent » !

Ses petites règles de préventions vous permettrons de limités les petits mots de l’automne. Alors prenez soins de vous.

Filtré par :

Votre avis nous intéresse :