Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

L'abécédaire d'une grossesse en forme

L'abécédaire d'une grossesse en forme

 

Vivre sereinement sa grossesse, c'est possible. Il suffit simplement de prendre de bonnes habitudes, d'adapter son mode de vie durant ces neuf mois et surtout, de rester à l'écoute de son corps. Besoin d'un petit coup de pouce ? Suivez nos conseils de A à Z.

 

Alcool

Les recommandations des médecins sont désormais sans appel. Durant neuf mois, il vous faudra adopter pour l’apéritif entre amis des boissons sans alcool. En effet, toute dose, même minime, passe la barrière placentaire pour être directement assimilée par le fœtus. Avec parfois des conséquences,

 

B9

La prise quotidienne de 400 microgrammes par jour de vitamine B9 (appelée aussi acide folique), avant et pendant les premières semaines de grossesse, diminue le risque d anomalies du cerveau et de la colonne vertébrale du bébé. Dans votre assiette : ne lésinez pas sur les épinards, les brocolis ou les pois chiches, les aliments qui en contiennent le plus.

 

Contractions

Travail qui débute ou simple entrainement de l’utérus en fin de grossesse ? Il n’est pas toujours très facile de décoder ses contractions. Quelques trucs pour ne pas s’affoler inutilement : le muscle utérin se pré-pare à l'accouchement dès le dernier trimestre en se contractant de temps en temps, notamment en fin de journée. Ce n'est pas douloureux, plutôt une sorte de tension ressentie dans le bas-ventre. A la différence des “vraies” contractions, la gène cède rapidement au changement de position ou à la marche.

 

Dents

L’adage “une grossesse, une dent”, c’est terminé. En revanche, les gingivites sont à surveiller de près. Non traitée, cette inflammation peut multiplier les risques d’accouchement prématuré et de petit poids à la nais-sance. Alors n’hésitez pas ! Prenez rendez-vous chez votre dentiste dès votre projet de grossesse et si des soins s’avèrent nécessaires par la suite, prévenez-le de votre état.

 

Echographie

Pour suivre la bonne évolution de la grossesse, trois échographies (une à chaque trimestre) sont proposée» aux femmes enceintes. Elles permettent d’ap¬précier la vitalité du futur bébé, de prendre différen¬tes mesures pour suivre sa croissance, de vérifier tous scs organes et de dépister, très tôt, une éventuelle anomalie. Enfin, l’échographie est indispensable pour observer l'organe nourricier, le placenta, et contrôler la quantité de liquide amniotique.

 

Fer

Au cours de la grossesse, vos besoins en fer vont grim¬per en flèche. Cet oligo-élément, indispensable au fonc-tionnement des globules rouges, facilite notamment les échanges avec le bébé. Pour prévenir tout risque d’ané-mie, privilégiez une alimentation riche en fer : viande rouge, œufs, persil, mais aussi lentilles, haricots, fruits secs... Evitez en revanche thé et café qui diminuent son absorption. En cas de carence, votre médecin peut aussi vous prescrire une supplémentation.

 

Glycémie

Le diabète gestationnel se traduit par un taux élevé de ‘sucre" dans le sang. Il apparaît chez 3 à 6 % des femmes enceintes, surtout au troisième trimestre de la grossesse et disparait après l’accouchement. Pour te traiter et éviter des conséquences sur la santé du bébé, on le dépiste systématiquement au début du 6eme mois par te test de O'Sullivan. Rien de méchant ! Vous devez avaler du glucose et effectuer, une heure après, une prise de sang pour mesurer le taux de sucre.

S'il est trop élevé, un second examen vous est pres¬crit pour confirmer ou non un diabète. Par chance un régime alimentaire adapté et un peu de sport per¬mettent le plus souvent un retour à un taux normal.

 

Hydratation

A vos bouteilles ! Un litre et demi d’eau par jour, c’est l'apport préconisé pour faire face à l'augmentation du volume sanguin durant la grossesse, réduire le risque d’infections urinaires, lutter contre la consti¬pation, mais aussi permettre le renouvellement du liquide amniotique et garder une jolie peau.

 

Insomnie

Difficulté à s’endormir, mais gros coups de pompe dans la journée. Des petits soucis fréquents au 1er trimestre. En cause ? La progestérone secrétée en grande quantité à cette période. Alors, pour retrouver la forme, rien de mieux qu’une sieste, si possible, et une infusion de tilleul ou de verveine le soir. Changer de matelas et ne pas surchauffer la chambre peuvent aussi vous aider à trouver le sommeil.

 

Jambes

Souvent, les hormones et la compression des veines par l’utérus occasionnent de petits troubles de la circulation dans les membres inférieurs. Pour y remédier, prenez garde à une trop forte prise de poids et, sauf avis médical contraire, pratiquez une activité physique. Pour faciliter le retour veineux, surélevez aussi les pieds du lit et, surtout, évitez la station debout prolongée. Assise, ne croisez pas les jam¬bes et faites quelques moulinets avec les chevilles. Terminez votre douche par un jet d’eau froide sur les jambes.

 

Kilos

La prise de poids durant la grossesse a voisine I2,5 kg Généralement, elle se fait discrète les trois premiers mois, puis grimpe progressivement pour atteindre environ 1,5 kg par mois au second trimestre. Les trois derniers mois, les besoins du fœtus sont importants alors pas de panique, vous pouvez prendre 400 a 500 g par semaine.

 

Listénose

Pour ne pas mettre en danger la santé de votre bébé, éli¬minez de votre liste de courses les fromages au lait cru, les poissons fumés, les charcuteries ou les coquillages crus. Ils peuvent contenir une bactérie responsable de la listériose. Et cette maladie peut avoir de graves consé¬quences sur le bon déroulement de la grossesse.

 

Masque de grossesse

A cause du ballet hormonal de la grossesse, votre peau devient plus sensible et réactive. Une exposition sans protection au soleil peut, par exemple, provoquer un masque de grossesse. Cette hyperpigmentation au niveau du front, du pourtour de la bouche et du menton sur¬vient chez plus d’une future maman sur deux, surtout au dernier trimestre. Mais généralement, il s'éclipse spontanément quelques mois après la naissance. Sinon, il faudra avoir recours à un traitement dermatologique.

 

Nausées

Au 1er trimestre, plus de la moitié des femmes enceintes souffrent de nausées. Par chance, elles cessent naturellement après le 3eme mois. Pour les atténuer, on conseille de factionner ses repas, d'éviter les odeurs fortes et les aliments gras ou irritants. Vous pouvez aussi, avant le lever, prendre un petit en-cas comme des biscuits sec ou une boisson gazeuse. Des méthodes naturelles ont fait leurs preuves comme le gingembre (une tranche d'environ 10g) ou la vitamine B6, présente en grande quantité dans le germe de blé et les flocons d'avoine. L'acupuncture et l'homéopathie donnent également de bons résultats.

 

Oedème

Un oedème (gonflement) soudain des jambes, mais aussi des mains ou du visagc, peut être le reflet d une complication fcniilc de la grossesse, appelée pré-éclampsie. Consultez alors sans tarder, surtout si d’autres petits signes apparaissent au niveau de la vue ou de l’audition.

 

Projet de naissance

Les futures mamans sont de plus en plus nombreuses à écrire noir sur blanc ce qu elles souhaitent vivre pendant leur accouchement pour le soumettre à l’équipe obsté¬tricale. Certaines veulent ainsi pouvoir marcher pendant le travail ou utiliser un ballon. D’autres désirent choisir leur position d’accouchement. Si vos demandes sont “raisonnables’’ et qu’il n’y a pas de complication le jour J, il n y a aucune raison pour qu elles ne soient pas exaucées.

 

Quarante et une semaines 

Quarante et une semaines d’aménorrhée (SA), c’est la date d’accouchement calculée par le médecin ou la sage-femme à partir du premier jour de vos dernières règles. Mais la nature a scs caprices ! En effet 20 à 25 % des femmes enceintes accouchent dix à quinze jours avant.

 

Relations sexuelles

Sauf lors de complications obstétricales, les relations sexuelles sont possibles jusqu’à l’accouchement. N’ayez au¬cune crainte, votre bébé est protégé par le liquide amnio¬tique et ne risque rien. De plus, contrairement à ce qui a longtemps été dit, faire l’amour ne déclenche pas le travail.

 

Suivi prénatal

Pas question de zappel 1es sept visites prénatales. Elles sont obligatoires ct essentielles pour s'assurer que la gros-sesse évolue bien et dépister les situations à risque. La première doit avoir lieu avant la fin du 3‘ mois de gros-sesse, avec la sage -femme ou le médecin. Les rendez- vous suivants seront mensuels.

 

Travail

En dehors de contractions régulières et douloureuses ou d'un écoulement soudain de liquide amniotique donnant le départ pour la maternité, il existe d'autres indices. Vous pouvez, quelques jours avant, perdre le bouchon muqueux. Les modifications du col se traduisent parfois par des pertes rosées ou légèrement sanguinolentes. Pas d’inquiétude ! C’est dû à la rupture de minuscules vaisseaux sanguins. Vous remarquerez aussi que votre ventre migre brus¬quement vers le bas et qu’il pointe davantage vers l'avant. C’est souvent le signe que la tête de votre bébé commence à s’engager dans le bassin. Vous retrouvez alors un peu de souffle et respirez mieux car le diaphragme est libéré.

 

Urgence

Ne passez pas à côté d'une complication de la grossesse ! Consultez rapidement si vous avez de la fièvre, saignez ou ressentez des douleurs au niveau du ventre ou des brûlures en urinant. Ces symptômes peuvent être révéla¬teurs d’une mauvaise position du placenta, d’une menace d’accouchement prématuré ou d’une infection.

 

Vaccins

Mieux vaut être à jour de ses vaccinations avant d’envi¬sager une grossesse. En effet, certains vaccins fabriqués à partir de virus vivants atténués sont contre-indiqués durant la grossesse, par crainte d’une transmission virale au fœtus. Ce qui n’est pas le cas par exemple des vaccins antigrippaux, fabriqués à partir d’un virus tué.

 

Willebrand

Une anomalie de la coagulation sanguine expose à des risques de saignements et contre indique la pose d'une péridurale. C'est le cas, si vous souffrez de la maladie de Von Willebrand. Génétique dans sa forme la plus fréquente, elle peut passer presque inaperçue, C'est  pour quoi le bilan sanguin pré-accouchement est fortement conseillé. Il vous sera prescrit par l’anesthésiste au 8eme mois.

 

XY comme "fille" ou "garçon"

Régime spécifique, recettes de grand-mères, suivi de l'ovulation... De nombreux couples tentent leur chance pour choisir le sexe de leur futur enfant, avec une chance sur deux... Seul le diagnostic préimplantatoire (DPI), qui sélectionne les embryons, donne un résultat fiable à 100 %. Cependant, en France, le DPI n'est réservé qu’à des fins strictement médicales.

 

Zygote

C’est le terme savant pour décrire le type de grossesse multiple. La grossesse monozygote (de vrais jumeaux) est issue de la fécondation d’un seul œuf par un seul spermatozoïde. Les bébés ont donc le même bagage gé¬nétique. A l’inverse, la grossesse dizygote (faux jumeaux) provient de la fécondation de deux ovules différents par deux spermatozoïdes.

 
Filtré par :

Votre avis nous intéresse :